La statue s’ennuie

Au bord du ruisseau


Il fait trop humide

Voyez son flûteau

Son fichu noué

Ses jupes lésées

Les hivers d’ici

L’ont vert-de-grisée


Elle a froid au nez

Aux mains et au dos

Sa bouche est gelée

Et ses yeux sont clos

Son doigt fissuré

Reçoit les oiseaux

Ils vont s’envoler

En un doux credo


 La statue s’ennuie

Au bord du ruisseau

Et le ciel de pluie

Grommelle un duo

L ’éclair pétrifie

Fichu et flûteau

L’orage défie

Son doux lamento


 La statue n’est plus

Au bord du ruisseau

On l’a retrouvée

Réduite en morceaux

 

LORRAINE


Statue_parc_de_la_mairie_Maisons_Alfort


Photo Wikimedia Commons