Joli chemin des fleurs écloses

Te voici, doux printemps,

Moqueur, impertinent

Tu serres sur ton cœur des roses

 

Joli juin aux propos d’amour

Tu tairas à jamais

Le nom du Finlandais

Qui promettait un prompt retour...

 

Bel automne au pas nonchalant

Tu vas sans te presser

Comme un penseur lassé

`Qui s’égare un peu en marchant

                                                      

_Tulipes_printanieres__Ph

Déjà l’hiver au seuil piétine

Tel un vieux visiteur

Fatigué et râleur

Qui cependant chante et patine

 

Le bal des saisons se termine

Bonsoir, à l’an prochain

Je vous serre la main

J’aime tant votre pantomime

 

LORRAINE


Photo: Ph.P. (tulipes printanières) Flikr