25 février 2010

ON DEVRAIT...

Les mots qui vivaient entre nous sont morts depuis longtemps, depuis que tu es parti pour toujours...Ces mots à crier de joie, ces mots à pleurer puisque le temps passe. On devrait pouvoir se dire qu'on s'aime, on devrait "oser" se le dire même après trente ans, même après quarante ans de vie commune.  On devrait....LORRAINE    
Posté par incarnat à 10:33 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 janvier 2010

JANVIER

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Helvetica Neue Light"; panose-1:2 0 4 3 0 0 0 2 0 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:14.0pt; mso-bidi-font-size:12.0pt; ... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 12:37 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 octobre 2009

IMAGINAIRE

   Cette dame porte un masque, un chapeau vénitien, une crinoline et s’en va sous les orangers, dans la nuit chaude vers un rendez-vous d’amour. Je suis ses petits pas au long de la gondole ; ma belle s’est blottie à l‘ombre d’un pilier et se dérobe à l’amant qui la cherche. Il avance, furtif, la devine, s’arrête ; lui aussi porte un loup ; sa houppelande noire le rend plus séduisant et sa main s’est saisie des doigts fins de l’aimée.    Je rêve en les regardant, charmants personnages d’un petit tableau qui orne... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 17:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 juin 2009

PARFUMS DE JADIS

    Ils sont là, les flacons à parfum vides, pieusement rangés dans un coffret avec des brins de muguet séchés, une pochette, une pomme de pin et des coquillages. Ils évoquent encore, en lettres dorées, leur nom qui nous séduisit autrefois.    « Bourrasque » comme tu nous rappelles nos courses à travers bois. Je n’étais pas seule ? Pourquoi me serais-tu si chère ? Premier parfum qui embauma le premier amour.    « Caravane » ! Dans la splendeur de l’été son âme chaude et exotique tourna quelquefois les... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 12:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
27 avril 2009

LE FOURRE-TOUT DE MES PENSEES

    Le fourre-tout de mes pensées se révolte contre ma maîtrise. C’est vrai, ça, je suis une femme organisée, ordonnée, lisse ; je ne veux déranger personne, je suis discrète, compréhensive, je pèse mes mots pour ne pas blesser, pour ne pas non plus épancher trop de moi-même.    Et tout à coup, une brise de révolte m’effleure. Une brise qui enfle, se fâche un peu, se fâche beaucoup. Parce qu’en fait, j’ai envie de raconter des choses sans importance, qui se débrideraient, diraient qu’aujourd’hui est un jour sans... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 10:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 novembre 2008

QUAND LE BONHEUR TITUBE

   J’avais transposé dans un grand pot saturé de terre fraîche, une petite plante qui se mourait et d’un œil anxieux, j’attendis sa résurrection.    Les feuilles lasses se sont redressées et j’eus cet humble plaisir de les voir s’étirer vers la lumière et se gonfler de sève. Chaque matin, je les contemple, éclaboussées d’argent, gracieuse et droites et je me dis que s’il a fallu seulement un peu de soins pour sauver une plante, il suffit bien souvent de quelques attentions pour sauver un amour rabougri, une amitié... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 09:43 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 octobre 2008

UNE BELLE LIGNE DE CHANCE...

    Un léger brouillard nimbe la prairie d’octobre.  Anthony pousse la porte : elle est là, étendue parmi ses foulards et ses châles, jeune convalescente d’on ne sait quel nébuleux chagrin d’amour ou de quel vague à l’âme d’ automne dont le vent tournoie avec les feuilles.    - Ma languissante, comment vas-tu ?    Hésitante, la main finement baguée dessine un geste de mouette.  Une main qui rêve.Il la saisit, prompt, et la retourne.  Son œil initié de devin scrute la paume.  Aline a... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 10:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 mars 2008

CHATS

    Ma petite chatte funambule se promène, gracieuse dans sa fourrure noire, sur l’étroit mur du jardin. Soudain, les yeux fauves aux aguets, elle s’arrête, s’étend, longue et silencieuse dans l’ombre des branches, muscles tendus et prête à bondir : un moineau sautille dans l’herbe  du jardin voisin. La chatte, les oreilles dressées, a tressailli. D’un élan souple, elle disparaît à mes yeux...    Et la revoilà, penaude. Son regard féroce est triste Mais elle se hâte : la pluie de printemps tombe, serrée,... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 09:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 décembre 2007

LE BONHEUR EST POUR AUJOURD'HUI

Le bonheur nous habille de cette soie invisible que l'on déchire sans y faire attention. Sait-on qu'on est heureux?  Mais non. On imagine le bonheur comme une grande effusion de sentiments, une pluie de roses, un chant inespéré.Il peut être tout à la fois et seulement un sourire croisé au hasard et qui réchauffe,  le premier mot balbutié d'une petite fille,  une lettre qu'on n'espérait plus, une main posée sur la nôtre.  Le bonheur se moque de l'argent. Il choisit souvent de petites choses pour dire "Je suis... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 09:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
07 décembre 2007

LE VASE

    J’ai là, sur un coin du bahut, un vieux vase rustique étoilé de couleurs. J’aime, sous l’abat-jour, son profil rebondi et l’éclat discret de son émail bistré, lorsqu’aux soirs de printemps je m’attarde à la rêverie.    Cette antique poterie, je n’ai pas besoin de fermer les yeux pour évoquer celui qui m’en fit don. Il était timide comme un collégien. Pourtant, nous avions vécu une enfance commune, main dans la main, nous polissonnions au retour de l’école ; nous chantions dans le même chœur aux distributions... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 15:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]