12 décembre 2008

BONJOUR DE WEEK-END

Je t'ai vu passer, petite fille, tu t'en allais à l'école d'un bon pas. Un pas de presque vacances, tu le sais, c'est peut-être pour cela que tu y mettais tant d'ardeur. Tes souliers claquaient sur le pavé, tu balançais ton cartable, on te devinait vive et alerte. Peut être pensais-tu déjà au bonheur des fêtes proches, aux vacances, aux lumignons si gais, aux illuminations qui créent la joie au coeur des enfants. Va. Quel que soit l'instant qui passe, il faut le prendre avec grâce et la grâce t'accompagnait.Noël sera là bientôt. Nous... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 12:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 décembre 2008

ETRE HEUREUX!

LE BONHEUR EST A CEUX QUI SE SUFFISENT A EUX-MEMES(Aristote)
Posté par incarnat à 11:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
31 octobre 2008

UNE PAROLE LEGERE

Ecrire un texte dont le départ est « Une parole légère avance à toute voile » XX      Une parole légère avance à toute voile. Plume soufflée du bout du lèvres. Où vas-tu ?  Qui te recueille ? Tu volètes,  emportée par la joie,     Jusqu’au clocher pointu sur la place de l’église.Tu t’arrêtes.  Vas-tu sonner les cloches ?Vas-tu,  brusquement,  en plein après-midiLancer au monde ahuri cette incroyable nouvelle :« Je suis heureux ! ».  Heureux ?  diront-ilsQui a... [Lire la suite]
08 août 2008

SI VOUS VOULEZ QUE JE VOUS DISE...

Si vous voulez  que je vous disePourquoi le poète m’émeutComprenez donc, chère EloïseIl suffit de lire en ses yeuxVous y verrez la farandoleDes sentiments qu’il ne dit pasIl les ressent mieux que personneMais les écrit, pour vous, pour moiIl sait le bonheur en dériveLes ululements des sous-boisL’instant où s’envole la griveEt l’appel du coucou matois`Il reconnaît tous les méandresLa passion ou le désarroiL’ont entraîné dans la tourmenteDu cœur humain plus d’une foisComprenez-vous, chère Eloïse,Pourquoi le poète m’émeutIl... [Lire la suite]