02 août 2009

SI J'ETAIS UN ARBRE...

Si j'étais un arbre, je me pousserais un peu pour faire de la place au lierre qui rampe. J'agiterais mes feuilles en signe de "Bonjour" aux oiseaux incertains et je leur dirais que mon murmure est doux et n'éveillera pas leurs petits.Si j'étais un arbre, je choisirais ce chemin pour y rêver. Et je guetterais le soir qui descend, devient gris, devient noir et ouvre toutes grandes les portes aux animaux de la nuit, ces animaux gentils et multiples qui ont peur le jour. Mais je ne suis pas un arbre. C'est bien... [Lire la suite]

13 février 2009

Bonjour

    Qu'une fée vous effleure de sa baguette en ce matin maussade! Elle peut retourner votre parapluie, emporter votre béret pourtant bien arrimé, mais elle peut aussi adoucir la bourrasque au coin de la rue ou vous mettre nez à nez avec le charmant voisin du premier que vous ne connaissiez que de vue.Une fée peut beaucoup. Il suffit d'y croire. Et même s'il ne se passe rien, le fait d'avoir espéré, attendu peut-être, a donné à votre journée un grain de piment. Ne dites pas le contraire! Mais peut-être préférez-vous croiser... [Lire la suite]
14 décembre 2008

LECON DE MULTIPLICATION

  (Tel était le titre de la consigne. Pour nous aider ( !...) nous avons reçu une carte postale représentant un grand oiseau noir volant dans un ciel criblé de lignes rouges. Il fallait utiliser essentiellement une des couleurs et la commenter plusieurs fois. Voici mon travail). X     L’imaginaire multiplie le rouge. L’oiseau le happe dans le ciel zébré du couchant. Il dégouline en larmes de sans sur les champs de bataille. Il éclabousse de son rire les robes gaies des femmes heureuses.    Le rouge est... [Lire la suite]
11 août 2008

LA FORET SE REVEILLE

Il est donc revenu le doux chant des oiseauxInsolent ou ténu sur le flanc des coteauxLa forêt se réveilleLe pic-vert l’a clamé de son toc-toc précisL’écureuil a grimpé sans hâte et indécisLa forêt se réveilleL’humus frais du printemps s’exhale et interpelleL’orvet sort de l’étang, un bouton d’or chancelleLa forêt se réveilleLe ruisseau est sorti de son lit fatiguéIl a plu, le voici il va baguenauderLa forêt se réveilleLe passant va cueillir le narcisse étoiléLa brise est un soupir qui parle de l’étéLa forêt se réveilleLORRAINE ... [Lire la suite]