50240020Voici un samedi bien printanier, il ne m'appartient pas mais je vous l'offre quand même. C'est notre amie Marie qui est l'auteure de ce gif ensoleillé.  Je suis sûre que vous avez le sourire en voyant ce chapeau mirifique, ces papillons et la jolie jeune fille assise sur la haie. Ces petites choses de la vie s'animent pour peu qu'on les regarde d'un oeil amical. Ce samedi ouvre un long week-end de Pentecôte. Une évasion, peut-être? Vers la mer, la forêt, la montagne? Que de perspectives, que de projets! Ou tout simplement dans le jardin de sa maison, quand l'air est doux et le ciel traversé par le vol noir d'une hirondelle.

Les hirondelles désertent la ville. Même si je tends très bien l'oreille, je n'entends pas leur bavardage. Par contre, les merles sont debout sur les cheminées et se parlent. Comme un rituel, ils échangent des trilles d'un toit à l'autre, s'écoutant attentivement et répondant une même longueur de paroles. Depuis très longtemps, j'essaie de les comprendre. Mais je ne connais pas le langage "oiseaux" et je le regrette. Qui sait ce que j'apprendrais! Par contre, je connais le langage "chat". Et pour l'instant, Milord me dit avec frénésie, qu'il a faim, qu'il est temps de quitter cet ordinateur de malheur et qu'il attend, lui. Superbe et impatient. Excusez-moi, le devoir m'appelle...

LORRAINE

(gif: http://petitboisjoli.canalblog.com)