(Voici le récit d'une amie, Amanda, qui publie quelquefois sur "Eclats de paroles". J'ai laissé son "Avant-propos". Vous comprendrez pourquoi)

X


Ceci n'est PAS un texte drôle.
Si, si, relisez-le atentivement.
Il raconte des choses terribles.
On ne peut pas être drôle à chaque fois.

Amanda


-   La balançoire est cassée,
C’est la faute à Dédé
J’avais un grain de sable dans l’œil
Il a voulu me l’ôter
Et sur moi s’est couché…
Les cordes n’ont pas tenu
Moi non plus.
De Dédé, je n’ai plus voulupers93
Et nous avons rompu.

-    J’ai mis mon bikini le plus mini
Laqué mes orteils de vernis
Enfilé mes jolies mules bordeaux
Cadeau de Dédé, quel salaud !

-    J’ai chaussé mes lunettes noires de stars
Ai filé à la plage dare-dare.
Il faisait chaud,
Alors j’ai enlevé le haut.
J’aurais pas dû !
Le temps de tartiner la crème solaire
Il avait disparu !

-    J’étais vraiment très colère
J’ai crié, hurlé, tempêté
Le Maître Nageur est accouru
Et quand de sa bouée je n’ai pas voulu.
Il m’a prise dans ses bras
Serrée contre ses tablettes de chocolat
Il était beau, il sentait bon…
Il m’a emmené dans sa cabine
Et m’a  enlevé le bas.
Je n’ai pas du tout aimé ça.

-    A toutes jambes, j’ai filé
Dans le plus simple appareil
Ai retrouvé mes lunettes de soleil
Et mes mules bordeaux
Au bord de l’eau.

-    J’ai plongé, j’ai nagé, nagé…
Rien d’autre à faire
Quand on est nue comme un ver !
Jusqu’à épuisemen

-    Jusqu’à l’écroulement …
Jusqu’à  ce qu’une serviette éponge
M’enveloppe de douceur
Me sèche dans mon malheur
Jusqu’à ce que mes yeux étonnés
Rencontrent ceux de Dédé !
Rieur, farceur …

Et dire que je n’ai que 10 ans.
Ca sera comment quand je serai grande ?

Amanda