(Nous avons choisi une carte d’un jeu de tarot. Elle devait nous inspirer un texte, né de l’image reçue. Le voici)

X

 Là, couronnée de roses par une main invisible

 Elle attend

 Toute les questions ont une réponse

 Tous les banjos une chanson

 Et toutes les filles un amour au cœur


 Qui viendra ?

 Le jouvenceau en velours grenat

 Dont le justaucorps moule un torse gracieux ?

 Le charmeur d’oiseaux

 Aux mains fines et bruissantes ?

 Ou l’étonnant troubadour

 Ramenant d’Italie des contes au goût suave ?


 Qui viendra ?

 Le chat noir aux yeux d’or

 Refuse de répondre

 Il connaît pourtant l’avenir

 Comme il connaît le passé

 Son regard d’étoile traverse les siècles

 Mais il se tait

 Il est l’énigme

 Comme la colombe et l’éternité


 Couronnée de roses

 Elle entend la viole de gambe

 Et d’un regard saisit

 L’étincelle du collier de perles

 Promesse de noces heureuses

 Le tarot est muet

 Posées devant elle

 Les cartes refusent leur secret

 Leur lumière divinatoire

 Repose sur les coussins rouges

 Mais la clef lui manque

 Pour deviner son sort

 

Qui viendra ?

 Elle est faite pour attendre

 Pour saisir, dans un éclair,

 Des promesses, des illusions

 Ou peut-être une frange de bonheur


  Couronnée de roses

 Comme une déesse

 Elle entrevoit l’avenir

 Comme un accord de mandoline

 Comme la manche moirée

 D’un seigneur florentin

 Comme le jour levant

 Sur les prés et les forêts

   


 Mais qui viendra ?

LORRAINE


lChevalerie__illustration_lord_Tennyson,

Chevalerie - lord Tennyson)